top of page
  • Photo du rédacteurViolaine & Lolo

7. Sur les traces des pierres pictes (Meigle, North East Highlands)

Aujourd'hui, c'est sur les traces des pictes, de leurs pierres en particulier, que décidons de nous rendre. Les pierres pictes sont de très anciennes pierres tombales, destinées aux guerriers chrétiens de l'aristocratie picte, un tribu du nord de l'Ecosse qui a vécu jusqu'à la fin des années 800 ap. J.C.


Parcours : une quinzaine de kilomètres dans la région d'Alyth.


Elles sont sculptées dans du grès local, une pierre tendre, mais sensible à l'érosion. Elles comportent souvent des symboles chrétiens, des motifs pictes, ainsi que des scènes guerrières ou de chasse mettant en scène le défunt. Les sites ci-dessous sont relativement proches (30 mn les uns des autres).


MEIGLE

Première étape de notre périple à la recherche des mystérieuses pierres pictes, le site de Meigle, dont le musée abrite 26 pierres sculptées. Le village se situe sur l'A94 de Coupar Angus à Forfar. Les places de parc y sont peu nombreuses.


A notre arrivée, malheureusement, le musée était fermé. Nous en avons profité pour visiter le cimetière où la plupart des pierres ont été retrouvées et ses magnifiques stèles en pierres gravées du 18e siècle. Amusez-vous à retrouver celle de Patrick Archer (1767), cordonnier de son état; celle d'Euphan Brown (1715), meunier ou encore celle de James Lesley (1737), représentant une scène de la Résurrection, passablement érodée en raison des herbicides utilisés dans le passé.


EASSIE

La dalle de la croix d'Eassie se situe à l'ouest de Glamis, sur l'A94. Cette pierre de 2 mètres de hauteur est magnifique et très bien conservée. Retrouvée dans le ruisseau à proximité et datant de 600 ap. J.C., elle est désormais visible dans l'enceinte d'une ancienne église en ruines afin de la protéger des intempéries. Le cerf est particulièrement bien représenté et un chasseur et un ange sont encore bien visibles. Le verso, moins bien conservé, présente des vaches, des hommes en tunique, deux symboles pictes et un arbre.


Les dalles funéraires du cimetière entourant l'église valent le coup d'oeil. N'hésitez pas à faire le tour et à les admirer. Les gravures sont plus récentes et parfois très érodées, mais elles sont belles et procurent une atmosphère intimiste en ce lieu dédié à la mort.


ABERLEMNO

Trois pierres sont visibles sur la B9134 et une quatrième dans le cimetière du village d’Aberlemno, à 6 m au nord-est de Forfar. L'impressionnante dalle en bordure de route est sculptée de tous les côtés et présente de nombreux signes pictes et gravures de chasse. Celle du milieu, avec le serpent, est probablement un ancien menhir préhistorique réutilisé par les pictes. La troisième, qui n'est pas en photo, est une sorte de rocher informe sur lequel une demi-lune est encore visible.


La quatrième pierre est en grès et se trouve dans le cimetière d'Aberlemno. Elle présente de face une incroyable scène de bataille, peut-être face au roi de Northumbrie, qui mis fin à l'occupation anglaise. De dos, il s'agit d'une croix chrétienne, magnifiquement et finement ciselée. Un chef d'oeuvre de l'art picte! Il semble également que ces motifs étaient à l'origine peints, au moyen de pigments naturels (rouge, bleu notamment), aujourd'hui effacés.


ALYTH

Pour la nuit, nous sommes restés à l'Hôtel Lands of Loyal, tellement ce lieu, un ancien relais de chasse, nous a plu. Quant à son restaurant avec son filet de boeuf Angus, il reste incontournable.

1 vue0 commentaire

コメント


bottom of page