top of page
  • Photo du rédacteurViolaine & Lolo

5. Bol d’air marin (Staithes - Berwick, North Yorkshire)

Pour cette journée pluvieuse, ce sera bord de mer, visite de château et séjour dans un incroyable hôtel en bord de mer, admirablement restauré et avec une vue à couper le souffle. Depuis la baie vitrée, nous avons même pu admirer un cétacé!


Parcours : il faut compter 230 km et 3h20 de route pour rejoindre Berwick depuis Withby.


STAITHES

Depuis Whitby, il faut compter 20 minutes de route pour atteindre le petit village de pêcheurs de Staithes, dans le Yorkshire du Nord, considéré comme l'un des plus beaux du Royaume-Uni. Il était autrefois l'un des plus importants ports de pêche de la côte nord-est. En raison de son caractère pittoresque, Staithes a été le lieu de plusieurs tournages de films.


Ses cottages du 18e sièce, de petites échoppes et un musée longent le chemin pour accéder au vieux village. Prendre le temps de s'arrêter dans le mythique Cod & Lobster pub pour prendre un thé ou déguster leur spécialité locale, le homard nature ou à l'ail.


Poursuivre votre promenade le long du port, puis des falaises où nichent des miriades de mouettes pour prendre un bol d'air marin (à marée basse) et chercher des fossiles. Le paysage est sauvage, vivifiant et envoûtant. Attention à prendre des chaussures adaptées, car les cailloux sont très glissants!


Infos : perché au sommet d'un ensemble de falaises, le village abrite un grand parking payant (2.20 livres/heure). Depuis là, l'ancien village est accessible en 10 mn à pied par une route pavée.


BAMBURGH CASTLE

Perché sur une colline de dolérite volcanique dominant le village de Bamburgh, le château est impressionnant, d'autant plus par une journée comme celle-ci où les terres sont inondées, les routes jonchées de flaques d'eau et le vent violent. Nous sommes heureux de rouler avec des pneus tout terrain de qualité.


D'abord fort celtique détruit par les vikings, puis château constuit par les normands, le château a été restauré et agandit à de nombreuses reprises, avant d'être racheté par un industriel de l'époque, William Armstrong, dont la famille est toujours propriétaire aujourd'hui. Inventeur et visionnaire, il transforma le château et le décora de toutes sortes de souvenirs (céramiques, oeuvres d'art, armes, etc.).


Les salles d'apparat regorgent d'objets appartenant aux différents propriétaires et visiteurs. La salle du roi, chef d'oeuvre victorienne et construite sur une ancienne salle médiévale, est particulièrement riche et impressionnante. Le donjon du 12e siècle abrite une armurerie avec une collection d'épées, hallebardes, piques et mousquets effrayants, n'ayant pas uniquement servis d'objets décoratifs. Très bien conservé et toujours entretenu, le château abrita quelques scènes du film Indiana Jones et le cadran du destin.


Infos : juste devant le château, un parking payant (5 livres) permet le stationnement, pour une durée limitée. Plus bas vers le village un parking libre permet le stationnement des campings-cars pour la nuit. Le tarif pour la visite est de 17 livres par personne (ou compris dans le Pass English Heritage à 72 livres par personne).


MARINE NORTH BERWICK

Pour la nuit, nous avons opté pour une chambre avec vue sur la mer, près de Dunbar, au mythique Marine North Berwick. Nous sommes désormais en Ecosse, tout près d'Edinbourg. Surnommé à l'époque le Biarritz du Nord, cet hôtel attirait les célébrités du moment.


Un grand parking est situé devant l'hôtel, le rendant très accessible, même avec un bus. Le hall d'entrée plonge directement le visiteur dans une autre époque. Les imposantes baies vitrées avec vue directe sur la mer incitent à la rêverie. Le spa est petit, avec 2 saunas, 2 hammams, un jacuzzi et une grande piscine pour nager. Les chambres font antiques, avec une décoration très chargée, mais avec tout le confort moderne et une excellente literie. L'hôtel dispose d'un magnifique golf en bord de mer. Le restaurant dispose d'un service de grande qualité, les mets quant à eux sont typiquement britanniques, avec beaucoup de frites et autres plats... frits.


Construit en 1875 par l'architecte Frederick Thomas Pilkington, le bâtiment présente un style très personnel, combinant des éléments médiévaux à des motifs néo-gothiques italiens. Il était spécialisé dans les traitements à partir de l'eau de mer. Rénové et entretenu régulièrement, il conserve son faste, certes un peu désuet, d'une époque aujourd'hui révolue.



3 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page