top of page
  • Photo du rédacteurViolaine & Lolo

6. Les ravages des guerres d’indépendance (St-Andrews, Highlands du centre)

Nous poursuivons notre montée vers le Nord, avec pour objectif du jour, une plongée dans l'histoire des guerres d'indépendance dans la dynamique cité de St-Andrews.


Parcours : de North Berwick à Alyth, en passant par St-Andrews, il faut compter 190 km et 3 heures de route.


Il faut compter 2 heures pour atteindre St-Andrews, un ancien lieu de pélerinage, aujourd'hui cité universitaire et capitale du golf (l'Old course est le parcours de golf le plus vieux et le plus connu du monde). St Andrew impressionne par ses très nombreuses ruines. La ville est animée et très fréquentée, les places de parc sont recherchées et difficiles à trouver, en particulier avec un bus, mais les lieux valent le détour.


ST ANDREWS CASTLE

Au Moyen-Âge, ce château, aujourd'hui en ruines en raison des guerres de l'Indépendance, de l'érosion et de la chute de la falaise, était la résidence officielle de l'évêque d'Ecosse. Il n'y a pas de places de parc à proximité et il se situe à 50 mètres à pieds du centre d'information. Il est accessible gratuitement avec le pass Historic Scotland (44 livres par personne, pour 2 semaines). WC sur place.


Le château a subi plusieurs transformations et le prédicateur protestant George Wishart a été brûlé devant. La mine (catholiques) et la contre-mine (rebelles protestants) dans le sous-sol sont encore existants aujourd'hui et sont des symboles uniques de la guerre de siège médiévale. Abandonné (le dernier résident, Hamilton, ayant été pendu), le château se délabra petit à petit jusqu'en 1886, date de la construction de la digue.


ST ANDREWS CATHEDRAL

A proximité en 10 minutes à pieds se trouvent les ruines de la Cathédrale de St Andrews. Ne vous appuyez pas sur les pierres tombales, plusieurs d'entre elles sont instables et d'ailleurs protégées par des barrières! L'entrée du musée est gratuite avec le pass.


Construite au 12e siècle, elle était le siège de l'Eglise catholique en Ecosse. Prenez le temps de jeter un coup d'oeil aux plans, elle était très élancée et construite tout en hauteur. En partie détruite par une tempête, puis par un incendie, elle a, à chaque fois, été reconstuite et améliorée, jusqu'à la Réforme, où elle a à nouveau été détruite, puis est tombée en ruines.


ALYTH

Pour la nuit, nous avons roulé jusqu'à l'hôtel Lands of Loyal, à Alyth, construit en 1850, un ancien relais de chasse. L'endroit est incroyable, cosy, avec un personnel d'une gentillesse hors norme et le boeuf angus est probablement le meilleur morceau de viande que nous ayons mangé de notre vie.




1 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page